Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord

Les Aurès : culture, débats et actualités
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BOUTEFLIKA NEUF ANS DE POUVOIR UN BILAN CATASTROPHIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: BOUTEFLIKA NEUF ANS DE POUVOIR UN BILAN CATASTROPHIQUE   Mar 8 Avr - 11:18

Une économie gangrénée par la corruption ; un regain du terrorisme ; phénomène des harragas ; une justice toujours corrompue et aux ordres, des libertés individuelles malmenée, une politique étrangère absente : tel est le bilan que dresse le quotidien algérien El-Watan des neuf années de règne de Bouteflika.
Dans un dossier spécial publié à l’occasion de la date anniversaire de la réelection d’Abdelaziz Bouteflika à la magistrature suprême, le journal dresse un bilan noir des années Bouteflika.
« Elu dans une conjoncture internationale des plus favorables, marquée par la hausse des cours du baril du pétrole, Abdelaziz Bouteflika a multiplié les promesses d’une réforme en profondeur du système économique à même de préparer l’Algérie à l’ère de l’après-pétrole. Neuf ans après, le gouvernement chargé d’exécuter le programme présidentiel donne l’impression de naviguer à vue, sans vision à long terme, et se permet même de peaufiner une nouvelle stratégie industrielle en fin de mandat », écrit El-Watan.

Promesses non tenues


Le quotidien fait un relevé des promesses non tenues.
Primo : La réforme institutionnelle qui devait accompagner la modernisation des l’économie et inscrite dans le programme présidentiel en 1999 est toujours à la traîne, comme l’illustre clairement la réforme du système financier et bancaire qui tarde à venir.
Deuxio : Abdelaziz Bouteflika, n’a toujours pas réussi à rétablir la sécurité et la stabilité qu’il a promis aux algériens. Bien au contraire, la politique de l’impunité au profit des terroristes, décrétée dès son arrivée au pouvoir en 1999 et réactivée en 2006, après sa réélection pour un second mandat, a permis de mobiliser de nouvelles recrues dans les milieux des repentis et des terroristes graciés ou élargis, après une situation d’essouflement de l’organisation salafiste armée.
Tertio : Réforme de la justice et lutte contre la corruption, un discours creux. « Pour nombre d’observateurs, la lutte contre la corruption n’est finalement qu’un discours creux. La justice est malade et la corruption touche toutes les institutions de l’Etat, au point où même le président n’a pu le combattre, au bout de deux mandats successifs.
Quatro : l’Algérie n’a plus de voix dans le monde. La diplomatie algérienne durant son deuxième mandat a été hésitante voire parfois confuse, la politique étrangère aura péché par un manque de lucidité à tel point qu’il est difficile de saisir les contours d’un hypothétique positionnement stratégique. Pour s’être gaussé durant huit ans de formules aussi pompeuses que celle du « retour de l’Algérie dans le concert des nations » dont on a gavé le peuple jusqu’à l’overdose, le pouvoir de Bouteflika s’est dispensé d’un effort d’imagination si décisif dans un domaine où les erreurs se payent cash. Il n’est pas faux en l’occurrence d’avancer que l’Algérie n’a pas d’amis aujourd’hui, au sens diplomatique du terme.
Cinquo : Le mécontentement social a grandi. Le deuxième mandat du président Bouteflika a été marqué par un front social en ébullition. « Il y a une démobilisation des forces vives du pays, un recul net des libertés individuelles et collectives ainsi que les atteintes à l’activité syndicale et le droit d’informer. »

Lahbib M. LE MATIN D'ALGERIE
Revenir en haut Aller en bas
 
BOUTEFLIKA NEUF ANS DE POUVOIR UN BILAN CATASTROPHIQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord :: Actualité & Politique :: Revue de presse-
Sauter vers: