Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord

Les Aurès : culture, débats et actualités
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 DéODORANT + ANTIPERSPIRANT DE NOS NANNETT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lysbleu

avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: DéODORANT + ANTIPERSPIRANT DE NOS NANNETT   Sam 26 Fév - 14:22

Nannett, c'est bien le pluriel de nanna, non ? (Demandez à Chir!)
Je me souviens que lorsqu'à la maison je voyais le kakoun allumé le soir, avec, posée dessus, une grosse marmite de dfina (loubia avec des pieds d'agneau ou de veau et du Salk ), c'est que le lendemain c'était la journée du Hammam . Mon grand-père allait chercher(El Kalich) la calèche, toujours la même et toujours pilotée par le même monsieur (El Kdar !).
Du haut de mes quatre ans, je voyais passer des serviettes, des gros ustensiles en cuivre étincelants, différentes sortes de savon, du Tfoel, de la hénna, des parfums etc. Très souvent, à ma grande joie, on m'entraînait au hammam : j'adorais "le voyage" en calèche et j'aimais le rythme - clop, clop, clop, qu'imprimaient les sabots du cheval qui semblait connaître le trajet jusqu'au "Camp", par coeur. Je trouvais toujours une place sur les genoux de ma tante et je pensais très fort à la limonade glacée que j'allais déguster après le bain. Toute cette histoire pour vous dire qu'on pilait dans le mehress du chebb auquel on ajoutait de l'eau de rose et de l'extrait de fleur d'oranger : la mixture se transformait alors en un subtil déodorant-antiperspirant ! Quelques années plus tard, j'ai appris que les composants de la recette artisanale étaient exactement les mêmes que ceux que l'on trouve dans les Roll-on ou dans les sprays avec des cochonneries chimiques en moins ! Le Chebb c'est du chlorhydrate d'alun
(ou d'aluminium) et c'est, exactement, ce avec quoi vous vous badigeonnez les aisselles ! Les indutriels y ajoutent de l'eau, du parfum et des conservateurs. Donc, si vous êtes en panne de déodorant ou si vous développez des allergies (parfum, alcool), essayez cette vielle recette qui vous laissera une agréable sensation de fraicheur et un délicat parfum d'antan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djemaa



Nombre de messages : 831
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: un boudjedra en herbe...   Lun 28 Fév - 10:54

monsieur lys bleu,
vous me permettrez d'être insolente avec votre texte puisque vous abordez un sujet "féminin" selon certaines...je vais me faire le psy à quatre sous et vous dire ce que m'inspire votre écrit :
il y a quelques années j'ai vu un film tunisien qui décrivait à merveille votre sujet : la découverte par un petit garçon de l'intimité féminine et l'heure où devenu adolescent il est obligé de quitter ce milieu avec ses senteurs et ses douceurs
ma mémoire est défaillante il me semble que c'était "le ciel est sous les pieds des femmes"
de même avez-vous lu la "répudiation" de Boudjedra (l'Aurèsien de Aïn el Beïda) comme par hasard celles et ceux qui, à la sortie du livre, l'ont trouvé "vulgaire" se sont retrouvés une decennie plus tard chez les nazillons verts doit-on en déduire que leur mental est plus atteint que ce que l'on peut imaginer ...et que les problèmes des hommes du monde musulman sont déterminés par leur foi pourtant Aïcha l'épouse préférée du prophéte avait 12 ans...

de même pour continuer dans votre liste intimiste voici d'autres produits:
- dans chaque famille il y avait une bouteille spécialement destinée à l'huile pour cheveux dans laquelle macérait une mixture composée d'huile d'olive (en général des oliviers familiaux), des feuilles de rose séchées ou des fleurs d'oranger et du clou de girofle
- le tfol que vous nommez c'est de l'argile qui sert encore aujourd'hui
- souvenez-vous, aussi, des tous petits kanouns et d'une palette avec son calame uniquement destinés à la préparation de ce noir que les femmes traçaient le longs de leurs sourcils et certaines dessinaient des faux grains de beauté sur leurs fronts et joues, beaucoup de chercheurs parlent du kohl mais oublient cet artifice esthétique que l'on voit d'ailleurs sur les visages de nos photos familiales ou cartes postales anciennes
- vous avez oublié l'ustensile pour la préparation du masque au citron qui servait à plusieurs familles dans la grande maison ou du quartier toutes les voisines étaient nos tantes chez qui nous portions ou récupérions le dit objet...
et que faites-vous des feuilles ou racines du noyer destinées à blanchir les dents et le clou de girofle pour alléger l'haleine y compris pour les messieurs
dans les douars aurèsiens toutes les Vieilles nana avaient des recettes à base de plantes locales autant pour guérir que pour séduire et même pour "endormir" les pauvres messieurs ... nous pourrions écrire des milliers d'ouvrages sur ces pratiques, leurs producteurs, les utilisateurs et les destinataires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lysbleu

avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Ok   Lun 28 Fév - 17:26

Il est vrai que les déodorants étaient, il y a très longtemps, exclusivement à usage féminin ! I s'agit, de nos jours, d'un geste quotidien -pour les deux sexes-fort heureusement. Je voulais juste parler de déodorant ; Tous ceux qui contiennent de l'alcool ou des parfums agressifs sont contre-indiqués pour deux raisons : risque de prurit et d'inflammation parfois très graves; la seconde est que l'alcool en détruisant les germes microbiens ou en en diminuant le nombre, permet aux champignons de prendre le relais, de se développer et de provoquer des mycoses dont il est, parfois, très difficile de se débarrasser.
J'ai vu le film dont vous avez parlé :Etant gamin, j'ai joué ce rôle !!!!
Non, je plaisante! Mais j'ai toujours priviligié, depuis ma plus tendre enfance, la compagnie des femmes. J'ai toujours été leur confident ...et ça continue ! Si j'avais le talent de Rachid, je n'écrirais que pour les femmes et que sur elles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanène



Nombre de messages : 1
Age : 31
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Belles traditions    Mar 31 Mai - 20:04

Waw! J'adore parler de ça.
Certaines pratiques je connaissaient déjà et d'autres non. Si vous avez d'autres pratiques n'hésitez pas à nous informer encore car certains berbères n'ont pas eu la chance de vivre ça car ils ont grandit dans des grandes villes maudites.

djemaa s'il te plait est-ce que tu as plus de détails sur les herbes pour endormir????

Au fait pour le film tunisien, le titre est 3asfour esta7 qui veut dire l'oiseau de la terrasse.

A bientôt.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DéODORANT + ANTIPERSPIRANT DE NOS NANNETT   

Revenir en haut Aller en bas
 
DéODORANT + ANTIPERSPIRANT DE NOS NANNETT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déodorant
» Les Philtres d'amour
» Lierre odorant (manque juste une image)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord :: Artisanat et techniques traditionnelles :: Médecine traditionnelle et hygiène-
Sauter vers: