Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord

Les Aurès : culture, débats et actualités
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 EL FETTALET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lysbleu

avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: EL FETTALET   Mer 12 Oct - 16:11

Qui peut nous dire si la cérémonie de " el âoula " existe toujours? Cela veut dire "provisions" et consiste, entre autres activités, à préparer le couscous... A cette occasion, les "Fettalet", les manches retroussées, le sourire taquin et le verbe haut, prennent d'assaut deux grandes chambres préalablement vidées de tous les meubles qui risqueraient de faire obstacle au ballet aérien, réglé comme une montre de précision, qu'offrent leurs bras dénudés au dessus des grandes "gassât" de bois ou d'acier , coincées entre leurs jambes qui ne paraissent souffrir d'aucune crampe . Le geste élégant, elles aspergent d'eau le minuscule grain qui deviendra semoule. Leurs mains planent, dans un rythme parfait, au dessus de la gassâ qui devient peu à peu luisante et c'est à ce moment que se fait entendre le crissement caractéristique du couscous qui prend forme.
Je me souviens des grands draps blancs sur lesquels sèchent ces trésors, des couscoussiers géants qui bruissent sur les fourneaux et la "ftila," long ruban blanc, dont on entoure le col de la marmite afin de confiner la vapeur sous les grains qui commencent à gonfler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djemaa



Nombre de messages : 831
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: souvenirs parfumés   Jeu 13 Oct - 15:16

Mais oui nos souvenirs d'enfance nous hantent...mais ils sont différents que l'on soit citadin ou campagnard
le mot "al âoula" en arabe signifie "réserves de nourriture" et c'est la cas mais pratiqué selon les moyens de la famille et les productions locales.
Dans les Aurès, aussi loin que remonte ma mémoire, les femmes à la fin de l'été et début d'automne organisaient la thouiza pour préparer les réserves d'hiver. A plusieurs, en cadence avec leurs chants ou la radio, elles roulaient, cuisaient et sécher les couscous, les pâtes, les fruits et légumes locaux, en ville les citadines préparaient les conserves, coulis de tomates, les confitures et les gâteaux de miel... Hélas? mille fois hélas touT, ce patrimoine s'est évaporé, pour plusieurs raisons...
En ville, c'étaient les voisines dans les grandes maisons qui s'entraidaient ou on embauchait des vielles femmes encore valides ce qui leur permettait de gagner un peu d'argent de poche.
D'ailleurs, la thouiza était pratiquée, aussi, lors du tissage des tapis et autres objets en laine, lorsqu'une femme était malade ou accouchait. Dans les Aurès, même les hommes la pratiquaient pour les travaux des champs ou des bêtes...
C'est parce que cette entraide est morte que nos mémoires se sont appauvries : plus de couleurs, plus de chaleur, plus d'odeurs, rien, les sens sont en berne! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EL FETTALET   Ven 14 Oct - 18:55

Oui lefthil existe toujours, les moulins de céréales existent toujours. Aprés la récolte on va chez le meunier moudre soit le blé soit l'orge ou bien les 2. C'est le père de famille qui choisi la mouture. Une fois moulues ces denrées rentrées à la maison, une twiza s'organise pour tamiser cette semoule brut et pour l'affiner au maximum on y retirant le son. Ce dernier est destiné aux bêtes.

C'est après qu'une autre twiza est organisée pour lefthil et à chaque famille son tour. Aberbouch une fois étalé pour sécher il est rempli dans thichlouthine et rangé avec d'autres produits dans la pièce qui sert de réserve pour l'hiver. En racontant je m'y vois gamin contemplant ces vaillantes jeunes et moins jeunes à l'oeuvre, papotant, parfois chantant.
Je les revois aussi fauchant les épis sur les champs toujours en chantant. Dieu que je les aime ses soeurs ses mères qui nous ont nourri ...
Sif
Revenir en haut Aller en bas
lysbleu

avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Recette de SIF   Sam 15 Oct - 12:52

Ok, SIF ! Ta recette me paraît un peu plus sophistiquée que celle que je vais te donner...
Imagine que nous soyons en plein hiver, un dimanche, à Batna ou ailleurs dans les Aurès, il est dix heures, nous avons une petite faim, quelques frissons pré-grippaux commencent à se faire sentir:
comment faire d'une pierre deux coups ? Ton "rekhssis yabess" coupé en petits morceaux est palcé dans un "mehress", nous lui ajoutons du "boufejoukh" (piment frais, concassé, mariné dans de l'eau très salée et fortement citronnée, ail etc.) et de la tomate fraîche coupée en dès. Le pilon entre alors en action jusqu'à ce que le rekhssis soit imprégné du jus des différents ingrédients...nous patageons équitablement le fruit de notre labeur et savourons ce délicieux en-cas dont les vertus gustatives et médicinales m'ont toujours étonné! La température augmente, les frissons disparaissent et la grippe s'éloigne comme si elle avait embouti l'enceinte de l'Institut Pasteur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EL FETTALET   Sam 15 Oct - 13:15

Bien sûr mon cher Lys, ce mélange battu au pilon s'appelle Boumehresse, une fois bien écrasé on le transformait en plusieurs boules qu'on dégustait. on peut dire que c'est du béton, mais du bon...

Sif
Revenir en haut Aller en bas
djemaa



Nombre de messages : 831
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: autre nom   Lun 17 Oct - 18:41

la recette proposée par ces messieurs se fait aussi avec du pain sec surtout l'été("pain perdu salé") maman le malaxait avec ses mains dans un grand saladier ou le plat en bois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EL FETTALET   

Revenir en haut Aller en bas
 
EL FETTALET
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord :: Us & coutumes :: Traditions et usages culinaires, vestimentaires, etc.-
Sauter vers: