Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord

Les Aurès : culture, débats et actualités
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Shawi proverbial wisdom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
shawi yegguma

avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Much ado about nothing   Mar 11 Jan - 23:41

>91- Am u ψerzul : hebb ,hebb ,amensi d agwercal.

In other words, gouffa Hass for nothing Smile

Making a big deal about nothing. Nnigh amk yenna cheick zoubir-Shakespeare-, " much ado about nothing ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shawi yegguma

avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: Shawi proverbial wisdom   Mer 12 Jan - 0:39

>cheick zoubir

It should read: cheikh.


-85- Wa yettsen s ddu n trakna , yeqqar : « Imecta tehma »

The equivalent of: ma iHass bi lajmar ghir lli yamchi 3alih. In other words, in order to feel someone's pain, you have to walk in his/her shoes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chir

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 20/10/2004

MessageSujet: proverbes et adages chawis   Jeu 13 Jan - 16:49

Hello

-S'mani theggur tghath, adh yeggur aghidh n'nes(mmis).

Les mauvaises habitudes qui se transmettent de parents a enfants.
en d'autres mots: tel pere tel fils.


Chir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shawi yegguma

avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: On temptation   Jeu 13 Jan - 20:17

>26- Agel yetteglawaten, yesselmad yudan i tukerda .

S tanglizit qqaren, "gold is the devil's fishhook"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chir

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 20/10/2004

MessageSujet: Proverbe: thasilth dh fan/ le chaudron et le poelon   Jeu 13 Jan - 21:19

Hello

-Thenna thasilth i fan: chek dh'aberkan.

-Le chaudron qui s'adresse au poelon: tu es sale.

Ce proverbe se rapporte a une personne qui juge autrui, tout en oubliant ses propres defauts.


Chir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shawi yegguma

avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: Proverbe: thasilth dh fan/ le chaudron et le poelon   Jeu 13 Jan - 23:26

Chir a écrit:
Hello

-Thenna thasilth i fan: chek dh'aberkan.

-Le chaudron qui s'adresse au poelon: tu es sale.

Ce proverbe se rapporte a une personne qui juge autrui, tout en oubliant ses propres defauts.

Taya TaHla a memmis nu chir. S tanglizit qqaren, "the kettle calling the pot black"

Take care and keep up the good work!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shawi yegguma

avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: On debt   Jeu 13 Jan - 23:53

>81- Amerwas d anezgum

Debt is worrisome.

>88- Ens bla-y- aksum , ad tekled bla-y- amerwas .

In other words, always live within your means. Nnigh amk yenna Ben Franklin,"rather go to bed with out dinner than to rise in debt"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chir

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 20/10/2004

MessageSujet: Udhem dh fan   Ven 14 Jan - 1:35

Metta chek a bohemian hearted Shawi

Here is a situation where fan(pan) is used as a metaphore or simply as an analogical prose:

- Udhem n'nes aberkan am fan

-Un visage noir comme une poele

-A face black as a pan

It's a proverbial simile that describes a tired, scared or sick person.

Qim dhi slemth


chir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shawi yegguma

avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: On relying on self   Ven 14 Jan - 22:27

>77- Ma texse-d ad tige-d tψawsa , ig-it s ufus nnek , ma texse-d)

ad tfya , uc-it i yict ss yurn .

In other words, if you want something done, do it yourself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shawi yegguma

avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: On legacy   Lun 17 Jan - 23:53

>84- Yict yella netta yemmut , yict yemmut netta yella


Life is measured by deeds you do, not by how long you live. In other words, the greatest goal in life is to reach one's potential. So reach for the sky!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zalatoo
Invité



MessageSujet: INZAN D TIMSEÄRAQ S tcawit ,Tafransist, Taârabt   Mar 5 Avr - 1:24

Auteur :OUNISSI MOHAMED SALAH
INZAN D TIMSEÄRAQ
S tcawit ,Tafransist, Taârabt
PROVERBES ET DEVINETTES CHAOUIS
Traduit au français et à l’Arabe


Présentation
Dictons Populaire (proverbes)
Les dictons populaires sont un trésor littéraire et social dans la mémoire populaire de chaque nation ,qui les garde pour les générations futures , tout comme épargne l’individu l’argent pour d’éventuelles nécessités .

Ils sont considérés comme des expériences vécues de la littérature populaire des nations , et dont se souviennent les générations afin de surmonter les difficultés de la vie quotidienne, en les utilisant comme repère et axes pour se repérer et en profiter lors des besoins .
Ils sont récités par les orateurs lors des rassemblements et cérémonies et garnissent les poèmes et les contes des écrivains et poète .
Et ils constituent, a coté du conte ,du poème et de la chanson populaire ,la source intarissable ,ou puisent les narrateurs les écrivains des scénarios ,de pièces théâtrale et les linguistiques afin d’améliorer leurs écrits et leurs donner une originalité dans l’âme des peuples.
Le dictons apparais la première fois lors d’un incident ou fait qui arrive à un individu, qui le résume ,ensuite ,par une phrase, ou deux ou même un verset.
En tant que ce dicton s’harmonise avec la sonorité de la langue ,il est accepté puis adopté par le groupe ,puis transmis au grand public qui n’a pas le droit de l’approprier mais tout au plus de le modifier et de l’adapter .
De plus le dicton populaire est le seul art ,parmi les autres, qui a pu unir les inspirations de tout les peuples Malheureusement il est délaissé par la majorité de ces derniers et n a pas obtenu sa part de considération contrairement à la chanson ,le conte ,la bouffonnerie …etc.
Et les dictons algérien en général ,et Auressien en particulier, sont le fruit d’une longue expérience qui s’étend jusqu a fin fond de l’histoire .en effet les nations et les peuples qui ont colonisé et envahi le nord africain tels : les arabes ,les turcs et les français ,ont toujours enrichis l’héritage populaire par leurs dictons et proverbes (tel les dictons de compagnes).
En plus de l héritages originel amazigh qui a pu endosser toutes ces expériences et les a adapter à ses couleurs propres .
Il n est pas donc pas bizarre –par exemple—de trouver un dicton répandue dans une zone ou l on parle le Tamazight qui a son équivalent mot à mot dans une zone ou l’on parle l’arabe

Exemple
Ur djin emezwura
ما خلاو الأولين
Matt’ad inini ineggura
واش يقولوا الأخرين
Et afin d’être complet et fidele dans son sens ,le dicton populaire doit répondre ,au moins , a quatre conditions :

1- ne doit contenir qu’un minimum de mots ; c est a dire qu il doit résumer un large sens en une petite phrase
2- la clarté du sens doit être mise en évidence en utilisant le langage populaire parlé quotidiennement
3- doit contenir une sonorité musicale qui s’harmonise avec la parole et les goûts locaux .
4- être d’une qualité linguistique en utilisant les instruments grammaticaux de la langue telles les métaphores.

Dans mon présent ouvrage ,j’ai essayais d’approcher le plus possible les sens et l’insinuations des dictons populaires Auréssiens d’autant plus que la langue chaouie n’a pas eu sa part de recherches et d’éditions à l’instar des autres langues tamazight tels : le Kabyle, le Mozabyte ,le Targui et le Chelhi.

Cela est du à ce qu ‘a subi cette langue qui a résisté aux diverses tentatives de marginalisation et d’effacement et à cause de son délaissement par les chaouis notamment par l’élite intellectuelle .

Cela revient également à des raisons politique économiques sociales et historiques multiples et complexe qu’il est inopportun d’aborder ici.

J’ai donc ,traduit ,non sans peines et difficultés, ce que j’ai pu, en français et en arabe.

Il est communément connu que la traduction est la translation d’idées et de pensées d’une langue à une autre, étant donné que chaque peuple se distingue par sa mentalité ,son caractère et s est pensées qu’i véhicules par le biais de sa langue.

Dans ce sens ,la mission ,combien ardue ,du traducteur consiste en l’explication
De ces derniers en une autre langue.

Pour ma part j’ai fait de mon possible pour rapprocher le dicton Amazigh Auréssien du lecteur .

Par ailleurs et à toute fins utiles , j’ai enrichi cet ouvrage de proverbes de divers peuples et nations occidentaux et orientaux.

Dans cet humble travail nous , espérons satisfaire un large éventail de lecteurs :

Le linguistique y trouvera un potentiel important de termes, de métaphores et autres ;le sociologue y consultera les us et coutumes de la société à travers ses valeurs spirituelles ;l’historien y puisera les pensés et les transformations de la société à une époque donné ; l’économiste analysera les styles de consommations, de commerce et d’industrie de la société ,de même que pour le géographe ,le psychologue, etc.

Sans nul doute ,qu au plaisir personnel que ressentira le lecteur dans cet ouvrage , il y trouvera aussi un condensé de toutes sciences réunies. Tel l’apiculture qui en dégustant du miel découvre de nouvelles connaissances comme la météorologie, la biologie ,la chimie la physique les mathématiques (calcul des distances parcourues par les abeilles et leurs nombres), l’économie le droit , l’agriculture…


L auteur Khenchela Mars 2002
Préface traduit par M Zouaoui Lazhar

Extrais page 52

260- Itett azalim s yimi n yudan
(il mange l’oignon avec la bouche des autres)
ياكل البصل بفم الناس

261- Yetzalla ixetten i wuccanen .
(il fait la priere , il circoncises les chacals).
يصلي و يختن الدياب
262- S tmeqqit gher tmeqqit ,ttazzalen ighzran.
( De goutte en goutte coulent les rivières)
من قطرة لقطرة تجري الويدان

263- Aman ad yeânan gher tzuggwart , i tzemmurt xir .
(Tazuggwart:plante epineuse).
(irriguer l’olivier mieux que le genêt).
الماء لروح للسدرة لزتونة خير

264- Aman zzat-negh ,fad yengha-negh
(l’eaux et en face de nous et nous mourrons de soif )
الماء قدامنا و العطش قتلنا

265- Aman ssenen abrid nnsen.
(l’eau connais bien son chemin )
الميا ه تعرف طريقها

266- D iccer nnek ak ikemzen d titt nnek ak-izehgen .
( il n’ya que ton angle qui te gratte et que ton œil qui te fait pleurer).
ما يحك لك الا ظفرك وما يبكي لك الا شفرك
Revenir en haut Aller en bas
lysbleu

avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Shawi proverbial wisdom   Ven 8 Avr - 15:54

Salam Zalatoo! Cela fait un bail qu'on ne t'a lu ! Les proverbes que tu as choisis vont droit au but, particulièrement celui qui parle de" l'eau qui est en face de nous et nous mourrons de soif ! " Cela s'applique si bien à nous que j'ai l'impression que ce dicton n'existe nulle part ailleurs!
Je me souviens du temps ou Khaddafi creusait dans nos nappes millénaires
(et les siennes, je dois reconnaître!) et que nos dirigeants onr refusé de partager la manne...alors que nous étions -presque- morts de soif!
Take care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethery



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Shawi proverbial wisdom   Mar 18 Avr - 17:42

shawi yegguma a écrit:
Metta hallem/t,

Now that we have some of Ounissi's proverbs online, the next step is study them. Some of the proverbs are self- explanatory, some are not. I urge everybody to contribute. Read the proverbs, analyze them, and tell us what do you understand. Do your twiza. Twiza gives back!

Let us start with the first 20 proverbs and take it from there.

Source: Khenchela.net


Par Mr: Ounissi Mohamed Salah


Dictons Populaires (proverbes)

Les dictons populaires sont un trésor littéraire et social dans la mémoire populaire de chaque nation, qui les garde pour les générations futures, tout comme épargne l'individu l'argent pour d'éventuelles nécessités.

Ils sont considérés comme des expériences vécus de la littérature populaire des nations, et dont se souviennent les générations afin de surmonter les difficultés de la vie quotidienne, en les utilisant comme repères et axes pour se repérer et en profiter lors des besoins.

Ils sont récités par les orateurs lors des rassemblements et cérémonies, et garnissent les poèmes et les contes des écrivains et poètes.

Inzan " Proverbes"

1- Am userdun , nnan -as « mand wa d baba -k ψ » yenna - sen : « xali d yiss ! »

(On a dit au mulet, « qui est ton père ψ », Il a répondu : « mon oncle maternel, c'est le cheval ! »)

قالوا للبغل : من هو بوك ؟ قال : خالي الحصان

2- wa I âefsen f we âlaw nnes , ad yadu f yexf nnes.

(Celui qui piétine son burnous, tombera sur la tête)

اللي عفس برنوسه ، يطيح على راسه

3- wi -t- ikersen s ufus , at yefdek s teψmas

(A celui qui a noué les fils avec ses mains, de les dénouer avec ses dents)

اللي عقدها باليدين ، يحلها بالسنين

4- deg mi ( di mi ) nnek a fi ψer, ula deg mi n tamza

(Je préfère être dévoré par le serpent, plutôt que par l’ogresse). Du conte « behdidan »

في فمك ياالحنش ، ولا في فم الغولة

5- w-iqqimen f wehdir , am wi-t- irefden

(S'asseoir sur une pierre, comme son port)

(اللي قعد على حجرة ، كاللي هزها (رفعها

6- Ini-ya mand wa d ameddukel nnek , ak -inigh mand wa d cek

( Dis mois qui est ton ami , je te dirai qui est tu)

قل لي من هو صاحبك ، نقول لك من هو أنت

7- yum-ak ac yeffez , u-c iserrede-c

(Ton frère te mâchera, mais il ne pourrait t'avaler)

خوك يمضغك ، وما يبلعكش

8- Am wi rezzun f ticcett deg exf n uferdas.

(Comme celui qui cherche une puce dans la tête du chauve)

كاللي يفتش على قملة في راس الفرطاس

9- Am wi rezzun f tissegnit deg lum

(Comme celui qui cherche une aiguille dans la paille)

كاللي يفتش على ابرة في التبن

10- Ma yuder , at ur yetzalla-c , at yerfed cra n tψawsa

(Quand il se penche, c'est qu'il ne fait pas la prière, il prend quelque chose)

إذا ركع ، كانش ما رفع

11-Ur ttili -c teqqure-d ad tetwarrzed , ur ttili-c tredbe -d ad tet wasrde- d

ما تكونش يابس تتكسر ، و لا رطب ، تتبلع

12- Am userdun yesψersen uψen

(Comme un mulet détaché)

مثل البغل اللي قطع الرباط

13- Dar s udar (sers dar zzat n udar , maghef ad tadud)

(Pour ne pas tomber, marche avec des pas bien mesurés).

رجل قبل رجل ، لا تطيح

14- Wa ur yessersen lum dug âeddis nnes , ur yettaggwad lâafit .

(Celui qui n'a pas de paille dans son ventre, ne craindra jamais le feu).

اللي ما عنده تبن في كرشه ، ما يخاف من النار

15- Afrux ur yesseččay bab -as

(L'oiselet, n'alimente pas son père)

الفرخ ما يطعم بوه

16- Itett id n wuccen , yill id n unilti

(Il mange avec le chacal, et pleure avec le berger).

ياكل مع الذيب يبكي مع الراعي

17- Am w iderrmen dug jehlum nnes

(Comme celui qui veut mordre sa queue)

كاللي يعض في ذيله

18- Ugur id n userkas ψer yimi n tebburt ( n teddart )

(Suis le menteur jusqu'à la porte de la maison)

امشي مع الكذاب ، حتى لفم الباب

19- W' isψin a wer yexs, ad yezzenz matta yexs

(Celui qui achète ce qu'il ne désire pas, vendra ce qu'il désire)

اللي شرا اللي ما يبغي، يبيع واش يبغي

20- Imakaren , ald ad asen ad bdan , tmeknasen.

(Au moment du partage, les voleurs s’entretuent).

السراق ، كي يجيوا يقسموا يتقاتلوا






Congratulation! (Mr Mohand O'arab)

The worst part of being a chaoui or a kabyle is to be called (mohand o'araab! ) which might be considered a lethal combinaison for the fundamental truth of the berber identity! for a moment I did not think i was in a site chaoui i have not seen this disgrace on the kabyle site yet! For it take only a small arabic word ,even the word peace in arbic will trigger a cascade of anger and responses well expressed....
The frik'n arab culture had taken grip on your mind so much to the point you can't even express yourself exclusively in a language that your ancestors had given so much to hope that one day you might give at least a little of yourself to give them justice instead of condemning them to verbal death. What the fuck were you thinking to polute this site with your arabic crap and you call yourself chaoui!
What's the purpose of having a site chaoui or kabyle when you write in arab and express yourself in arabic!
Do you doubt that the language of your ancestor is not expressive enough to convey any of those saying . I understand most of them have been reported to you s,atarabeth for the simple reason the arabs have taken and had the upper hand and the only way for our people to survive(and how ironic ) in our own land is to imitate them. Your duty sir is to sort out the junk form your language to polish and to influx life again in our language. Simply put to be true to oneself. It's disgusting to hear my people not even able to make a full sentence without embedding a bench of arabic junk in it. You dishonored me and dishonored all the cahoui and berebrs alike . well, Jaref enniness tha mellal jaref yaajabess el hal!
You cannot express yourself in pure chaoui . let me show you how you damn had,here is one from me to you to measure my anger
YAHREQ REBBi AZOUER AMZOUEROU SEMANI TH'EBBITDH
yOU WILL WRITE ANYTHING IN ARABIC ON THIS SITE AND I WILL BE ON YOUR ASS LIKE THE MOWER ON THE GRASS

Ethery
the moto is:
(Atenitdh a haddouf akdinigh tha'karthech)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shawi yegguma

avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: Shawi proverbial wisdom   Mer 19 Avr - 2:29

Ethery a écrit:


....garbage deleted...


The post mentioned the source and the author. Do you know who is Mohamed Salah Ounissi? Do you know all he did for Tashawit? Do you know how many books he wrote s Tshawit and about Tashawit? I doubt it very much you are aware of anything!

No, I didn't dishonor you, you dishonored yourself. You did that by your racism and your incoherent mumbling.

Racism will take you nowhere, it will only consume you. There is a better way, think!

Seg ul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: en Kabyle   Jeu 1 Nov - 14:10

Les mêmes provebes en kabyle

en Kabyle, le proverbe est désigné par lemtel . Depuis quelques
quelques temps, on utilise dans les écrits un vieux mot pan-amazigh , inzi
( plur. inzan).


1-Am userdun , nnan -as « mand wa d baba -k » yenna - sen : « xali d yiss ! »

Am userdun, nnan-as " anwa d baba-k " yenna-yasen :"xali d aâewdiw"

remarque :aâwedwiw utilisé en kabyle est propablment d'origine Arabe (hilalien) mais le mot yiss est connu en toponymie kabyle. En arabe
classique, on dit h'is'an.

2- wa iâefsen f weâlaw-nnes , ad yadu f yexf-nnes.


Win iâeffsen f ubernus-ines, ad yeγli f yixef-ines

remarque : le mot aâlaw est utilisé en kabyle pour désigner une couverture en laine . Très chaude pour combattre le froid mais également lourde ! Mr. Green

remarque : pour la tête , on utilise aqerru et ixef (dans la langue poètique surtout) . En kabyle, ixef veut désigne également un bout.

3- wi t- ikersen s ufus , a t-yefdek s teghmas
win i ttikersen s ufus, a ttyelli s tughmas

remarque : le noeud (sous-entendu dans le proverbe) en kabyle est féminin


4- deg mi ( di mi ) nnek afigher, ula deg mi n tamza
deg imi n wzrem wala, deg imi n tamza

remarques : on dit aussi tifighert à l'est de la kabylie
on dit aussi tteryel pour tamaza à l'ouest de la kabylie.Mais
tamza est courant en kabylie de l'est.

5- w-iqimen f wehdir , am wi t- irefden

w'iqimen f wez'ru, am win i t-irefden

w'iqimen = écriture formelle , win iqqimen

Remarque
: un seul q, je ne pense pas qu'il y a l'intensité sur le q.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shawi proverbial wisdom   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shawi proverbial wisdom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» speaking words of wisdom, let it be. ? maebh.
» welcome to my pity party - Gaspard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord :: Culture auréssienne :: Contes/légendes/mythes, dictons/proverbes et sentences chaouis-
Sauter vers: