Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord

Les Aurès : culture, débats et actualités
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 PAS DE COMMENTAIRES MAIS CHERCHEZ LA DIMENSION...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djemaa



Nombre de messages : 831
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: PAS DE COMMENTAIRES MAIS CHERCHEZ LA DIMENSION...   Mer 23 Nov - 16:29

EL WATAN 23/11/2005
Oum El Bouaghi
Le tapis de Babar, un label de qualité

Du 19 au 25 novembre se tient dans les halls de la maison de la culture Nouar Boubakeur, le 1er Salon des métiers de l’artisanat traditionnel, initié par la Chambre de l’artisanat et des métiers d’Oum El Bouaghi (CAM).
Le premier salon qui se veut national a ouvert ses portes à des exposants venus de 8 wilayas, dont Tizi Ouzou, Bouira, Béjaïa, Biskra, Annaba, Constantine, Khenchela et Oum El Bouaghi. Les participants des trois premières wilayas citées ont exposé des bijoux traditionnels berbères, de la maroquinerie et des robes kabyles. Le travail d’orfèvrerie requiert comme toujours de la finesse et de la patience. Les bijoux berbères sont finement ciselés et dénotent du degré de professionnalisme atteint par les artisans. Autant dire que les pièces exposées, toutes fabriquées en argent pur, sont de véritables œuvres d’art. Le stand réservé à la wilaya de Annaba donne un aperçu au visiteur sur la robe traditionnelle, dont les motifs sont réalisés à la peinture. Constantine marque sa présence avec ce qu’elle a de spécifique : la dinanderie. Le stand est garni de plateaux en cuivre finement décoré. D’une façon générale, c’est la broderie traditionnelle des robes qui se taille la part du lion. Oum El Bouaghi est présente avec une association féminine qui se propose pour but principal la promotion de la production traditionnelle locale, en particulier le tapis des Haractas, dont la production est de plus en plus rare, en raison de multiples facteurs, en particulier le prix de la laine qui est devenu prohibitif. Selon un exposant, un tapis local de 4 m x 3 m, requiert 5 à mois de travail et la participation de 5 tisserandes, d’où son prix. Sid Bouguerra, tisserand, représentant l’artisanat de Babar (Khenchela) et dont le stand d’exposition est de loin le plus important, nous a fait part de ses préoccupations : « Nous sommes tisserands depuis 5 générations. Le tapis de Babar est exposé dans des musées à New York, à Paris et dans d’autres capitales. Aujourd’hui, il y a des pseudo-tisserands qui nous font une déloyale concurrence. Ils achètent le tapis de chez d’authentiques tisserandes pour l’écouler sur le marché. C’est nous qui détenons le label du tapis de Babar. Personne ne peut le contester ». Le maître tisserand Sid Bouguerra nous a expliqué les étapes nécessaires au tissage d’un tapis, tout comme il a établi la différence entre le tapis mural (draga), le tapis du sol ou le hembel, dont les motifs n’exigent que peu de compétences. Toutefois, il nous a révélé qu’un tapis de pure laine peut coûter jusqu’à 60 000 DA, ce qui n’est pas à la portée de tout le monde. Tout comme pour les autres métiers, le métier de tapissier mérite d’être soutenu par les pouvoirs publics pour sauvegarder un pan important de notre patrimoine artisanal. Cela étant, il faut saluer la louable initiative de la CAM qui a permis au nombreux public d’approcher, de connaître et d’apprécier l’artisanat algérien, à travers la bijouterie traditionnelle, la broderie, la dinanderie de Constantine, la poterie de Biskra et le tapis des Haractas et celui de Babar qui reste un label de qualité.

L. Baâziz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
PAS DE COMMENTAIRES MAIS CHERCHEZ LA DIMENSION...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord :: Artisanat et techniques traditionnelles :: Artisanat-
Sauter vers: