Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord

Les Aurès : culture, débats et actualités
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le Soir d'Algérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djemaa



Nombre de messages : 831
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: le Soir d'Algérie   Mar 7 Mar - 16:56

Avec le concours de la Société allergologique et d’immunologie clinique, composée de près de 17 praticiens spécialistes, dont certains ayant le rang de professeur en médecine, la DSPS de Khenchela a programmé deux journées.
Le 8 mars des consultations seront pratiquées par ces médecins bénévoles exerçant au niveau des CHU d’Alger et organisés au sein d’une association qui effectue des consultations gracieusement pour les citoyens un peu partout à travers le pays, affirmera un chef de service de la DSPS qui précise que c’est le wali de Khenchela qui était à l’origine de cette initiative. Une autre source bien informée parle d’un jumelage entre le secteur de la santé de Boumerdès et celui de Khenchela. Donc pour la journée du 8 ce seront des consultations où deux équipes activeront, l’une à la polyclinique de la Sonatiba baptisée au nom du regretté médecin Hammou Bouchouareb dont le nom de guerre au maquis des Aurès est kabrane “Bounefa”, la seconde équipe au niveau de la polyclinique de Kaïs dont un nouveau directeur vient d’être installé à la tête de secteur sanitaire. Le 9 mars, nous affirme-t-on, une journée de formation pour le personnel paramédical sera assurée au niveau de la maison de la culture du chahid Ali-Souai que ses compagnons d’armes surnommaient Ali le lion ; elle a pour thème l’allergologie.
A. Maâchi

à cause des boulitiques et de la boulitique les échanges prévus avec l'hôpital de Besançon est resté lettre morte pour l'instant ! d'où cette solution pour éviter que le mourroir de Khenchela devienne un cimetière !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djemaa



Nombre de messages : 831
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: la voix de son maître bis parle des Aurès   Lun 4 Sep - 12:55

L'expression
BATNA
T’kout perd sa fête
03 septembre 2006 - Page : 8
La fête annuelle de l’entame de la saison automnale, traditionnellement tenue à T’kout, chef-lieu de daïra, à 100km au sud-est de Batna, a perdu de son essence originelle séculaire.
Le visiteur de l’édition 2006 aura constaté que cette fête «à caractère socio-économique rassemblant les tribus du Grand Aurès n’est devenue, au fil du temps, qu’un souk ordinaire pour marchands ambulants de quincaillerie et confection» dixit Ammi M’hand, un vieillard de la tribu des Beni Bouslimane de T’kout, sortie de l’anonymat lors des événements de 2003 déclenchés par les jeunes du mouvement des archs.
A ce titre, le président de l’APC de T’kout explique la décadence de la manifestation : «Dépourvus de moyens financiers et traumatisés par les risques sécuritaires, nous nous efforçons de maintenir la tenue de cette fête, dans l’attente de jours meilleurs». En effet, contrairement aux précédentes éditions (avant 2003), la fête qui se tient trois jours durant, fin août correspondant au début du premier mois amazigh de l’automne, regroupait les populations des Aurès qui faisaient dans le troc, tout en animant culturellement, folkloriquement et artistiquement parlant, les veillées nocturnes. «C’était un temps», répond Ammi M’hand qui retrace l’histoire. «Nos ancêtres organisaient, au tout début une zerda pour venir en pèlerinage au marabout Sidi Abdesselem dont la mosquée existe toujours» ajoutant que les gens en profitaient pour faire du troc. Dattes de Biskra contre figues sèches de la région, sel contre frik (blé vert pour la soupe), guerba, produits artisanaux...Au regard de leur culture ancestrale empreinte de ferveur et de sagesse, les érudits «Bouslimani» étaient une sorte de parlement, «Tadjemaât» qui, sur le plan social, élaboraient les législations régissant le statut de la famille (mariage, divorce...) et prenaient en charge les contentieux entre membres des tribus.
«Les T’koutis étaient des notables qui réglaient tout conformément aux préceptes de l’Islam». «Comme est en train d’agir Bouteflika», insiste le vieux M’hand qui dit approuver la démarche de réconciliation. «C’est une valeur algérienne séculaire», conclut-il.


profession propagandiste et non journaliste car :
- "la fête socio-économique devenu 1 souk ordinaire..." mais notre doctore oublie d'écrire que les nazillons qui ont massacré le pays, pour faire revenir leur président planqué en arabie, portent TOUS la responsabilité de la situation économique dans laquelle se trouve la population algérienne qui ne détourne pas les richesses nationales donc qui a recours à l'économie informelle ou aux marchands ambulants, y compris les colporteurs kabyles, qui peuplaient cette manifestation durant la colonisation turque et française par la suite il suffit de lire les écrits coloniaux !
- "premier mois amazigh de l'automne" mais oui nombre de fêtes dites musulmanes ont comme repères notre culture ancestrale cela s'appelle du multiculturalisme : toute société humaine se forge et se forme avec ses différents apports seule l'arabie colonisée et ses clones vivent dans des mythes....
- "cuturellement, folkoriquement" il y a quelques jours j'avais signalé la confusion dans la culture et le mental de cette doctore
-"le vieux M'Hand approuve la démarche de reconciliation" chaque producteur de texte peut expliquer comment l'on peut faire dire à une personne une vérité et son contraire dès l'instant que le meneur sait manipuler le mené selon cette Madame les Aurèsiens sont encore à tendre la main à boutef ...

Messaoud BOURKI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le Soir d'Algérie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !
» Allons au cinéma ce soir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord :: Artisanat et techniques traditionnelles :: Médecine traditionnelle et hygiène-
Sauter vers: