Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord

Les Aurès : culture, débats et actualités
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aures

avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite   Lun 17 Avr - 0:41

Quand le wahabisme tenebreux de l'Arabite maudite jette ses tentacules (suintant le sang de milliers de victimes algeriennes) dans le systeme de l'enseignement deja moribond.

---------------------------------------------------------------------------------


Fermeture de l’école saoudienne à Alger
Les parents d’élèves indignés

in :http://www.elwatan.com/2006-04-16/2006-04-16-40530

L’annonce de fermeture de l’école saoudienne à Alger, faite la semaine dernière à Alger par le ministre de l’Education nationale Boubekeur Benbouzid, a suscité les craintes et le mécontentement des parents d’élèves de cet établissement.

Ainsi, pour battre en brèche la décision de M.Benbouzid, le représentant de l’association des parents d’élèves de l’école saoudienne à Alger, reçu à notre rédaction, souligne que l’ouverture de cet établissement en 2003 a été consacrée par un accord entre les deux gouvernements signé le 6avril 2004. L’accord, dont nous avons une copie, a été signé, pour la partie algérienne, par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hocine Maghlaoui, et de l’autre côté par l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite en Algérie, Bakr Ahmed Qezaz. Dans le préambule de ce protocole, les deux gouvernements expliquent l’ouverture de cet établissement par leur souci de promouvoir l’enseignement et la culture arabe et musulmane. S’agissant du contenu des programmes, l’article 4 de cet accord stipule que « l’école assure un enseignement en conformité avec le programme du système éducatif saoudien, tout en réservant un intérêt particulier pour l’enseignement de l’histoire et de la géographie de l’Algérie, mais aussi de l’éducation civique en recourant, pour ce faire, aux méthodes du système éducatif algérien ». Il convient de signaler que le ministre Benbouzid a écarté la fermeture du lycée français de Ben Aknoun (Alger), qui dispense, pourtant, des programmes non conformes au système éducatif national, sous le motif d’un accord intergouvernemental. C’est pour cette raison que les parents d’élèves de l’école saoudienne crient au « deux poids, deux mesures ». Les parents d’élèves indiquent que les pressions sur l’école saoudienne ont commencé dès la publication du décret présidentiel 04-433 en date du 29 septembre 2004 fixant les conditions d’ouverture pour les écoles étrangères. « L’école saoudienne remplit le critère de conformité avec le programme national en assurant les matières de l’histoire, de la géographie et de l’éducation civique mais aussi du français, et ce, en vertu de l’accord entre les deux gouvernements et du cahier des charges de l’école », plaident les parents d’élèves. L’école, expliquent-ils, prodigue, en sus, des matières scientifiques et sociales, l’ensemble des filières des sciences islamiques, mais, à la différence du système éducatif algérien, avec plus de rigueur et de profondeur. « La matière des sciences islamiques a été utilisée comme un alibi pour répandre des rumeurs et des contrevérités selon lesquelles l’école serait devenue un havre du terrorisme et du wahhabisme », déplorent les parents d’élèves qui rejettent, mordicus, ces accusations. Selon eux, la matière des sciences islamiques est inspirée, sans plus, du Coran et de la Sunna authentique. Pour le wahhabisme, « écarté » d’ailleurs des programmes de l’école, il ne peut que ressembler, estiment-ils, à la pensée de Benbadis qui s’était dressé contre le charlatanisme. « En choisissant cette école, nous voudrions former un bon citoyen pour l’Algérie », ajoutent-ils. Ils déplorent, par ailleurs, la posture passive de l’école saoudienne qui s’est mise devant le fait accompli en apprenant la décision de fermeture. Pour nos interlocuteurs, seul le ministère algérien des Affaires étrangères est habilité à notifier une quelconque décision à l’école qui relève de l’ambassade saoudienne. « On ne peut que s’interroger sur les motifs réels de la décision de fermeture », concluent les parents d’élèves. A noter que l’effectif de l’école est de 720 élèves, dont 445 Algériens et 80 % de double nationalité (algéro-saoudienne).

Mustapha Rachidiou

_________________
Aures -Modérateur AuresChaouia

Mes ancêtres sont une mémoire qui n'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethery



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite   Ven 21 Avr - 0:41

aures a écrit:
Quand le wahabisme tenebreux de l'Arabite maudite jette ses tentacules (suintant le sang de milliers de victimes algeriennes) dans le systeme de l'enseignement deja moribond.

---------------------------------------------------------------------------------


Fermeture de l’école saoudienne à Alger
Les parents d’élèves indignés

in :http://www.elwatan.com/2006-04-16/2006-04-16-40530

L’annonce de fermeture de l’école saoudienne à Alger, faite la semaine dernière à Alger par le ministre de l’Education nationale Boubekeur Benbouzid, a suscité les craintes et le mécontentement des parents d’élèves de cet établissement.

Ainsi, pour battre en brèche la décision de M.Benbouzid, le représentant de l’association des parents d’élèves de l’école saoudienne à Alger, reçu à notre rédaction, souligne que l’ouverture de cet établissement en 2003 a été consacrée par un accord entre les deux gouvernements signé le 6avril 2004. L’accord, dont nous avons une copie, a été signé, pour la partie algérienne, par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hocine Maghlaoui, et de l’autre côté par l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite en Algérie, Bakr Ahmed Qezaz. Dans le préambule de ce protocole, les deux gouvernements expliquent l’ouverture de cet établissement par leur souci de promouvoir l’enseignement et la culture arabe et musulmane. S’agissant du contenu des programmes, l’article 4 de cet accord stipule que « l’école assure un enseignement en conformité avec le programme du système éducatif saoudien, tout en réservant un intérêt particulier pour l’enseignement de l’histoire et de la géographie de l’Algérie, mais aussi de l’éducation civique en recourant, pour ce faire, aux méthodes du système éducatif algérien ». Il convient de signaler que le ministre Benbouzid a écarté la fermeture du lycée français de Ben Aknoun (Alger), qui dispense, pourtant, des programmes non conformes au système éducatif national, sous le motif d’un accord intergouvernemental. C’est pour cette raison que les parents d’élèves de l’école saoudienne crient au « deux poids, deux mesures ». Les parents d’élèves indiquent que les pressions sur l’école saoudienne ont commencé dès la publication du décret présidentiel 04-433 en date du 29 septembre 2004 fixant les conditions d’ouverture pour les écoles étrangères. « L’école saoudienne remplit le critère de conformité avec le programme national en assurant les matières de l’histoire, de la géographie et de l’éducation civique mais aussi du français, et ce, en vertu de l’accord entre les deux gouvernements et du cahier des charges de l’école », plaident les parents d’élèves. L’école, expliquent-ils, prodigue, en sus, des matières scientifiques et sociales, l’ensemble des filières des sciences islamiques, mais, à la différence du système éducatif algérien, avec plus de rigueur et de profondeur. « La matière des sciences islamiques a été utilisée comme un alibi pour répandre des rumeurs et des contrevérités selon lesquelles l’école serait devenue un havre du terrorisme et du wahhabisme », déplorent les parents d’élèves qui rejettent, mordicus, ces accusations. Selon eux, la matière des sciences islamiques est inspirée, sans plus, du Coran et de la Sunna authentique. Pour le wahhabisme, « écarté » d’ailleurs des programmes de l’école, il ne peut que ressembler, estiment-ils, à la pensée de Benbadis qui s’était dressé contre le charlatanisme. « En choisissant cette école, nous voudrions former un bon citoyen pour l’Algérie », ajoutent-ils. Ils déplorent, par ailleurs, la posture passive de l’école saoudienne qui s’est mise devant le fait accompli en apprenant la décision de fermeture. Pour nos interlocuteurs, seul le ministère algérien des Affaires étrangères est habilité à notifier une quelconque décision à l’école qui relève de l’ambassade saoudienne. « On ne peut que s’interroger sur les motifs réels de la décision de fermeture », concluent les parents d’élèves. A noter que l’effectif de l’école est de 720 élèves, dont 445 Algériens et 80 % de double nationalité (algéro-saoudienne).

Mustapha Rachidiou




L'arabie tayhoudite agh tha'nith!
Zic ousin'ned ouwenanagh le retardement ,la misere et le terrorisme seulement ils l'avaient fait en conquereant . Imira, askksen outhem n'ou conquereant pour lui substituer ouchen ghu' la peau n'thixsii !
reagardez mes freres les plans diaboliques des arabo-muz la gangrene qui consomme notre culture et notre existence!
Mon desire le plus hardent (car j'ose nourrir un espoir malgre les signe nefastes de l'effet de cette culture maudite) que parmi les 80%(double nationalite algero-seoudienne) qu'il n'y est pas de berbere cela nous eviterait un combat fratricide si la necessite s'impose un jour .
je veux mentioner au passage le danger reel des "Mohand O'oarabe" qui existent chez le chaouis tout comme chez les kabyles. Oui,le paradoxe veut qu'a chaque periode d' humiliation aie son quota soit de Beni-oui oui soit des Mohand O'oarab. Une race qui ne s'affirme pas atravers le sacrifice de ses enfants est appele' a disparaitre!
Ethery A A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lysbleu

avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Dear Brother...   Ven 21 Avr - 9:55

L'utilisation du terme "TAYHOUDITE" ne me convient pas car il me rappelle l'attitude des wahabites que vous condamnez à juste titre d'ailleurs. Tout est dans la phraséologie. Vous vous voulez démocrate, patriote, amazigh mais vous basculez dans le racisme primaire qui consiste à bannir tout ce "qui n'est pas vous!" Nous sômmes tous contre l'intégrisme et contre le retour aux ténèbres mais sachons montrer que nous valons mieux que ceux que nous condamnons. La haine est un vecteur de stress et de frustration.
Il aurait suffi de comparer l' apport de l'école française à celui de l'école saoudienne pour nous donner votre point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethery



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Dear Brother...   Lun 24 Avr - 0:41

lysbleu a écrit:
L'utilisation du terme "TAYHOUDITE" ne me convient pas car il me rappelle l'attitude des wahabites que vous condamnez à juste titre d'ailleurs. Tout est dans la phraséologie. Vous vous voulez démocrate, patriote, amazigh mais vous basculez dans le racisme primaire qui consiste à bannir tout ce "qui n'est pas vous!" Nous sômmes tous contre l'intégrisme et contre le retour aux ténèbres mais sachons montrer que nous valons mieux que ceux que nous condamnons. La haine est un vecteur de stress et de frustration.
Il aurait suffi de comparer l' apport de l'école française à celui de l'école saoudienne pour nous donner votre point de vue.


J'apprecie le conseil ,seulement,je deplore le paternalisme en forme de '"political correctenss" qui prend un air d'entonoire et qui se veut sellectif et directeur d'un cour de pensee vers une direction contraire a mon verbe et a mon intention. Helas ,monsieur n'a pas vecu ma douleur ni endure l'impacte nefaste que la culture et la religion des gardiens de chamelles qui s'est erigee en obstacle et demeure toujours d'ailleurs . Peut etre un future poste mettera beacoups plus de lumiere . quand a mon profile est tres simple et sans ambiguite a savoir que je n'ai aucune sympathie ni pour l'ecole francaise ni seoudienne,seulement la culrure qui servirait le mieux les besoins de mes gens et est susceptible de les emanciper et les elever a un rang respectable est la bienvenue.En d'autre mots(entre les deux maux je prendrais le moins pathogene)
Ethery A A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lysbleu

avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: La source.   Mar 25 Avr - 12:07

Je n'ai, à priori, aucun problème avec les langues scientifiques. La langue française coulait de source en Algérie, au sens propre du terme, c'était "gratuit", c'est une belle langue, indéniable vecteur scientifique au même titre que l'anglais, et j'aurais tenu les mêmes propos si nous avions subi une "colonisation" anglaise ou hispanique. Le fond du problème est le suivant : peut-on utiliser le berbère pour enseigner "la réfraction bipolaire de l'enzyme Sg2 du foie du Sprague Dawley et de
Sg1 dans le cycle de Lewis en présence d'un milieu à caractère bisulfitique instable sur fond lysosomial"? Peut-on décrire "une hyperplasie avec ectasie des vaisseaux néoformés"? Donc, entre l'école séoudienne et française mon choix se fait entre une fraction de nano-seconde. Point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaççi-la-merveille



Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: La source.   Mar 25 Avr - 18:52

lysbleu a écrit:
Je n'ai, à priori, aucun problème avec les langues scientifiques. La langue française coulait de source en Algérie, au sens propre du terme, c'était "gratuit", c'est une belle langue, indéniable vecteur scientifique au même titre que l'anglais, et j'aurais tenu les mêmes propos si nous avions subi une "colonisation" anglaise ou hispanique. Le fond du problème est le suivant : peut-on utiliser le berbère pour enseigner "la réfraction bipolaire de l'enzyme Sg2 du foie du Sprague Dawley et de
Sg1 dans le cycle de Lewis en présence d'un milieu à caractère bisulfitique instable sur fond lysosomial"? Peut-on décrire "une hyperplasie avec ectasie des vaisseaux néoformés"? Donc, entre l'école séoudienne et française mon choix se fait entre une fraction de nano-seconde. Point.


Excusez mon intrusion et merci de poser cette question qui merite une discussion franche, sincere et sans a-priopri ideologique.
La langue berbere n'est pas moins capable de tout autre langue ou parler de la planete de vehiculer les concepts scientifique, philosophique ou quelque representation de l'esprit humain que ce soit.
La linguistique, qui est une science à part entier, et les linguistes serieux vous le diront!
Pour y répondre, je me permet de formuler votre question de la façon suivante:

Serions-nous capable d'exprimer:
""la réfraction bipolaire de l'enzyme Sg2 du foie du Sprague Dawley et de
Sg1 dans le cycle de Lewis en présence d'un milieu à caractère bisulfitique instable sur fond lysosomial"? ou décrire "une hyperplasie avec ectasie des vaisseaux néoformés"? ", en berbère, si on avait adopté une politique éducative réfléchie, compréhensive et inclusive, non-idéologique conforme à notre personnalité, nos valeurs et nos référents historico-identitaire, dès le départ, cad dès 1962??

Ma réponse et sans hésitation: probablement oui!
On aurait, en tout cas, pu exprimer dans notre langue beaucoup plus que ce qu'elle est capable de faire actuellement, il n'y a aucun doute!

Vous savez, j'aimerais bien connaitre un jour le budget cumulé que l'etat algerien a conceder a tamazight depuis 62....en y incluant tous les secteurs: Education, Culture, Commuication, Media.....et tout ce que l'on peut imaginer pour la promotion de notre langue millenaire!!!
Ca doit etre une somme ridicule, la Vérité si on veut pas la cacher, c'est qu'ils ont TOUT FAIT pour la FAIRE DISPARAITRE....y compris par des procédés les plus inimaginables qui soient: et il faut encore continuer à les appeler des RESPONSABLES!!!!
Personnellement, j'en doute tres tres fort!!!

Merci

kaci la merveille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lysbleu

avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Ecole séoudienne   Mar 25 Avr - 19:22

J'ai fait une grossière erreur de frappe ! Je voulais dire :peut-on décrire en ARABE...et non pas en berbère! Vous m'en voyez désolé. Je répondais à la question d'un intervenant qui refusait de faire un choix entre (deux maux) l'école séoudienne et française. Cette correction donnera plus de sens à mon intervention. Merci de me l'avoir fait remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethery



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: La source.   Mar 25 Avr - 23:45

kaççi-la-merveille a écrit:
lysbleu a écrit:
Je n'ai, à priori, aucun problème avec les langues scientifiques. La langue française coulait de source en Algérie, au sens propre du terme, c'était "gratuit", c'est une belle langue, indéniable vecteur scientifique au même titre que l'anglais, et j'aurais tenu les mêmes propos si nous avions subi une "colonisation" anglaise ou hispanique. Le fond du problème est le suivant : peut-on utiliser le berbère pour enseigner "la réfraction bipolaire de l'enzyme Sg2 du foie du Sprague Dawley et de
Sg1 dans le cycle de Lewis en présence d'un milieu à caractère bisulfitique instable sur fond lysosomial"? Peut-on décrire "une hyperplasie avec ectasie des vaisseaux néoformés"? Donc, entre l'école séoudienne et française mon choix se fait entre une fraction de nano-seconde. Point.


Excusez mon intrusion et merci de poser cette question qui merite une discussion franche, sincere et sans a-priopri ideologique.
La langue berbere n'est pas moins capable de tout autre langue ou parler de la planete de vehiculer les concepts scientifique, philosophique ou quelque representation de l'esprit humain que ce soit.
La linguistique, qui est une science à part entier, et les linguistes serieux vous le diront!
Pour y répondre, je me permet de formuler votre question de la façon suivante:

Serions-nous capable d'exprimer:
""la réfraction bipolaire de l'enzyme Sg2 du foie du Sprague Dawley et de
Sg1 dans le cycle de Lewis en présence d'un milieu à caractère bisulfitique instable sur fond lysosomial"? ou décrire "une hyperplasie avec ectasie des vaisseaux néoformés"? ", en berbère, si on avait adopté une politique éducative réfléchie, compréhensive et inclusive, non-idéologique conforme à notre personnalité, nos valeurs et nos référents historico-identitaire, dès le départ, cad dès 1962??

Ma réponse et sans hésitation: probablement oui!
On aurait, en tout cas, pu exprimer dans notre langue beaucoup plus que ce qu'elle est capable de faire actuellement, il n'y a aucun doute!

Vous savez, j'aimerais bien connaitre un jour le budget cumulé que l'etat algerien a conceder a tamazight depuis 62....en y incluant tous les secteurs: Education, Culture, Commuication, Media.....et tout ce que l'on peut imaginer pour la promotion de notre langue millenaire!!!
Ca doit etre une somme ridicule, la Vérité si on veut pas la cacher, c'est qu'ils ont TOUT FAIT pour la FAIRE DISPARAITRE....y compris par des procédés les plus inimaginables qui soient: et il faut encore continuer à les appeler des RESPONSABLES!!!!
Personnellement, j'en doute tres tres fort!!!

Merci

kaci la merveille


Azul kaci la fleur et Lys!

Je suis content que vous avez touche a ce sujet qui me tient tant a coeur. mais d'abord je voudrais addresser mes compliments a Kaci La fleur! et manifester ma surprise pour ses propos trop hesitants en ce qui concerne son intrusion? Intrusion vous dites ? Pas du tout mon cher, achou akyoughen thoughdhe'dh? tu te comportes comme un etranger sur un cite Berbere!!!!
Bien sure que n'importe quel berbere a le droit d'intrusion ds n'importe quel discussion qui concerne notre patrimoine culturelle collectif!
Pour revenir a la question de Mr Lys ma reponse comme j'ai toujours tenu ma preche(un poste tres recent d'ailleurs) se trouvre ds nos sources tenez par exemple puisque vous "restrictez" le debat au domaine scientifique que notre langue comprend un nombre tres important de nomenclature anatomiques qui ne se limitent pas seulement au parts exterieures mais a un bon nombre interieures. tous ces noms sont authentiques et ne consistent pas en umprunts de langue (je me souviens que dans un de vos poste vous avez dit ne pas parler chawi,je n'ose pas conclure que vous ne connaissez pas au moins le nom du coeur ,du cerveau du ventre du bras avant bras ...et pourtant il suffit du peu de ce savoir couple a un une volonte et un desir de savoir et surtout une confiance en sa culture pour s'appercevoir que le potentiel est immense et que des circonstances negatives on fait on cree une sorte de stagnation. Nous avons le potentiel mais jamais nous l'avons ne enrichit ni polit .Nous avons donc la terminology pour designer les parties anatomiques.Si l'on refer a la terminology medicale en occident elle est faite d'une racine (le nom de la part )plus soit un suffixe soit un prefixe cette terminology n'a pas existe au moyen age mais a ete composee au fur et a meusure du progres en utilisant la racine qui elle existe dejas!
Donc vous ne pensez pas que nous autre puissions pas en faire de meme en utilisant le meme procede? ce qui est faisable dans ce domaine est faisble pour d'autre . puisque la langue evolue en parallele au progres a condition qu'elle benificie de l'apport et de la contribution de ses gens. Nous pourrons explorer d'autre potentiels ce qu'il nous faut c'est juste le courage et la confaince en nous.

en voici qq mots

yiekhf (ou akeriou)
eitt (ettaween)
iGhmess
emi
amejou(imedjene)
aadiss(il ya un autre nom different ds certaine tribus)
fouth
thar
etdohtahne
oul
enarfedh
amanadh (ameziane ,amokran)
Al'lli
fous


demande aux vieilles elles les connaissent toute

Au plaisir de te revoir
Ethery AA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaççi-la-merveille



Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: La source.   Mer 26 Avr - 20:28

Ethery a écrit:
kaççi-la-merveille a écrit:
lysbleu a écrit:
Je n'ai, à priori, aucun problème avec les langues scientifiques. La langue française coulait de source en Algérie, au sens propre du terme, c'était "gratuit", c'est une belle langue, indéniable vecteur scientifique au même titre que l'anglais, et j'aurais tenu les mêmes propos si nous avions subi une "colonisation" anglaise ou hispanique. Le fond du problème est le suivant : peut-on utiliser le berbère pour enseigner "la réfraction bipolaire de l'enzyme Sg2 du foie du Sprague Dawley et de
Sg1 dans le cycle de Lewis en présence d'un milieu à caractère bisulfitique instable sur fond lysosomial"? Peut-on décrire "une hyperplasie avec ectasie des vaisseaux néoformés"? Donc, entre l'école séoudienne et française mon choix se fait entre une fraction de nano-seconde. Point.


Excusez mon intrusion et merci de poser cette question qui merite une discussion franche, sincere et sans a-priopri ideologique.
La langue berbere n'est pas moins capable de tout autre langue ou parler de la planete de vehiculer les concepts scientifique, philosophique ou quelque representation de l'esprit humain que ce soit.
La linguistique, qui est une science à part entier, et les linguistes serieux vous le diront!
Pour y répondre, je me permet de formuler votre question de la façon suivante:

Serions-nous capable d'exprimer:
""la réfraction bipolaire de l'enzyme Sg2 du foie du Sprague Dawley et de
Sg1 dans le cycle de Lewis en présence d'un milieu à caractère bisulfitique instable sur fond lysosomial"? ou décrire "une hyperplasie avec ectasie des vaisseaux néoformés"? ", en berbère, si on avait adopté une politique éducative réfléchie, compréhensive et inclusive, non-idéologique conforme à notre personnalité, nos valeurs et nos référents historico-identitaire, dès le départ, cad dès 1962??

Ma réponse et sans hésitation: probablement oui!
On aurait, en tout cas, pu exprimer dans notre langue beaucoup plus que ce qu'elle est capable de faire actuellement, il n'y a aucun doute!

Vous savez, j'aimerais bien connaitre un jour le budget cumulé que l'etat algerien a conceder a tamazight depuis 62....en y incluant tous les secteurs: Education, Culture, Commuication, Media.....et tout ce que l'on peut imaginer pour la promotion de notre langue millenaire!!!
Ca doit etre une somme ridicule, la Vérité si on veut pas la cacher, c'est qu'ils ont TOUT FAIT pour la FAIRE DISPARAITRE....y compris par des procédés les plus inimaginables qui soient: et il faut encore continuer à les appeler des RESPONSABLES!!!!
Personnellement, j'en doute tres tres fort!!!

Merci

kaci la merveille


Azul kaci la fleur et Lys!

Je suis content que vous avez touche a ce sujet qui me tient tant a coeur. mais d'abord je voudrais addresser mes compliments a Kaci La fleur! et manifester ma surprise pour ses propos trop hesitants en ce qui concerne son intrusion? Intrusion vous dites ? Pas du tout mon cher, achou akyoughen thoughdhe'dh? tu te comportes comme un etranger sur un cite Berbere!!!!
Bien sure que n'importe quel berbere a le droit d'intrusion ds n'importe quel discussion qui concerne notre patrimoine culturelle collectif!
Pour revenir a la question de Mr Lys ma reponse comme j'ai toujours tenu ma preche(un poste tres recent d'ailleurs) se trouvre ds nos sources tenez par exemple puisque vous "restrictez" le debat au domaine scientifique que notre langue comprend un nombre tres important de nomenclature anatomiques qui ne se limitent pas seulement au parts exterieures mais a un bon nombre interieures. tous ces noms sont authentiques et ne consistent pas en umprunts de langue (je me souviens que dans un de vos poste vous avez dit ne pas parler chawi,je n'ose pas conclure que vous ne connaissez pas au moins le nom du coeur ,du cerveau du ventre du bras avant bras ...et pourtant il suffit du peu de ce savoir couple a un une volonte et un desir de savoir et surtout une confiance en sa culture pour s'appercevoir que le potentiel est immense et que des circonstances negatives on fait on cree une sorte de stagnation. Nous avons le potentiel mais jamais nous l'avons ne enrichit ni polit .Nous avons donc la terminology pour designer les parties anatomiques.Si l'on refer a la terminology medicale en occident elle est faite d'une racine (le nom de la part )plus soit un suffixe soit un prefixe cette terminology n'a pas existe au moyen age mais a ete composee au fur et a meusure du progres en utilisant la racine qui elle existe dejas!
Donc vous ne pensez pas que nous autre puissions pas en faire de meme en utilisant le meme procede? ce qui est faisable dans ce domaine est faisble pour d'autre . puisque la langue evolue en parallele au progres a condition qu'elle benificie de l'apport et de la contribution de ses gens. Nous pourrons explorer d'autre potentiels ce qu'il nous faut c'est juste le courage et la confaince en nous.

en voici qq mots

yiekhf (ou akeriou)
eitt (ettaween)
iGhmess
emi
amejou(imedjene)
aadiss(il ya un autre nom different ds certaine tribus)
fouth
thar
etdohtahne
oul
enarfedh
amanadh (ameziane ,amokran)
Al'lli
fous


demande aux vieilles elles les connaissent toute

Au plaisir de te revoir
Ethery AA



Grand Merci Ethery, en dépit des Emballements qu'il y a pu y avoir de part et d'autre!
Je te donne FONDAMENTALEMENT raison!

Cordialement

kaci la merveille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azwer



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Re: Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite   Mer 26 Avr - 22:14

Wie geht Ethry?

En voici quelques groupes de mots de la meme famille:

Les pierres-

A'hdhir,
alqaf,
El kef,
Amessliw,
Adghigh,
Assegriw,
Abelqodh,

Les serpents-

Azrem (quelle coincidence!)
Figher
Mighez (pourtant il ne creuse pas)

il n'y a evidement pas d'anaconda chez nous.

Anatomie-

En plus de la liste presentee par Her Ethry


Thachendott
Zaw, Izaggun
Thimmi
Akhenfouf
Mag
Iless
Thmarth
Iri
Thakroumt
azi
Chidhwi, Ichidhwane
Thourawth, Thourawiine,
Aferroug,
A'hessane,
Ghal, Ighallen
Ishsher, Ashsharen
Azwer, Izorane (autre coincidence)
Thimetchelt
Thissoullamine
.......

Et le mot du jour: Imennoughen!!!... qui dit mieu?

Heil!







Nirzi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethery



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite   Jeu 27 Avr - 3:03

azwer a écrit:
Wie geht Ethry?

En voici quelques groupes de mots de la meme famille:

Les pierres-

A'hdhir,
alqaf,
El kef,
Amessliw,
Adghigh,
Assegriw,
Abelqodh,

Les serpents-

Azrem (quelle coincidence!)
Figher
Mighez (pourtant il ne creuse pas)

il n'y a evidement pas d'anaconda chez nous.

Anatomie-

En plus de la liste presentee par Her Ethry


Thachendott
Zaw, Izaggun
Thimmi
Akhenfouf
Mag
Iless
Thmarth
Iri
Thakroumt
azi
Chidhwi, Ichidhwane
Thourawth, Thourawiine,
Aferroug,
A'hessane,
Ghal, Ighallen
Ishsher, Ashsharen
Azwer, Izorane (autre coincidence)
Thimetchelt
Thissoullamine
.......

Et le mot du jour: Imennoughen!!!... qui dit mieu?

Heil!







Nirzi




[color:86e2=darkblue:86e2]Oh enfin un peu d'etre frais dans ce forum et chawi en plus ! Imira , adhrahbegh de joie :lahwan'oudhrar a ymma ,lahwan oudhrar eyathma erguet ani'rar!
Ah toi tu es forcement chawi qui merite respest ,tu sais que j'ai oublie aferough ,je me suis tant ceuse la tete en vaim et c grace a ta list que je me suis rappele .
Merci amiss nami aguetouwal rabbi el omrink!
maintement on peu lancer le dictionnaire d'anatomy et meme oser creer une terminologie medicale!
Qui dit que notre langue na pas de potentiel!

A propos Imennoughen!!!... magh ? Eidh check ullach n'imennoughen chek tu es bien!!!
Imennoughen seulement eidh Mohand Oraben!
Ethery A A[/b][/b][/color][/b][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azwer



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Re: Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite   Jeu 27 Avr - 18:36

Thanks Ethry yahlan f'ouweshhal iaalan.

Cependant, j'ai l'impression que "imennoughen" ne veut pas dire la meme chose partout; a moins qu'il y est cofusion entre ce mot et le mot " Imnoughen" (sans appuyer sur le n du milieu) qui veut dire Plats cuisines. On dit: anneg icht oumennough, senn imennoughen, thlathay'mennoughen, etc..

L'art cullinaire shawi est aussi riche et varie que sa langue.

Isn't it?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azwer



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Re: Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite   Jeu 27 Avr - 18:41

Je rectifie:

En Fait Imnoughen veut dire "chamailleries" et Imennoughen veulent dire "plats Cuisines".

Je pense que c'est evident malgre l'erreur dans le post precedent.

Thanemmirth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azrem

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite   Ven 28 Avr - 4:36

azwer a écrit:
Wie geht Ethry?

En voici quelques groupes de mots de la meme famille:

Les pierres-

A'hdhir,
alqaf,
El kef,
Amessliw,
Adghigh,
Assegriw,
Abelqodh,

Les serpents-

Azrem (quelle coincidence!)
Figher
Mighez (pourtant il ne creuse pas)

il n'y a evidement pas d'anaconda chez nous.

Anatomie-

En plus de la liste presentee par Her Ethry


Thachendott
Zaw, Izaggun
Thimmi
Akhenfouf
Mag
Iless
Thmarth
Iri
Thakroumt
azi
Chidhwi, Ichidhwane
Thourawth, Thourawiine,
Aferroug,
A'hessane,
Ghal, Ighallen
Ishsher, Ashsharen
Azwer, Izorane (autre coincidence)
Thimetchelt
Thissoullamine
.......

Et le mot du jour: Imennoughen!!!... qui dit mieu?

Heil!







Nirzi



Les pierres-

A'hdhir,
alqaf,
El kef,
Amessliw,
Adghigh,
Assegriw,
Abelqodh,
Azruth, Azru, Thizra
Afaraj, Ifarajan, Thifrarajin

Mili , Imilan
Amelfouf, Emelfaf


Les serpents-

Azrem (quelle coincidence!)
Figher
Mighez (pourtant il ne creuse pas)

Thalafssa, Alfess (Python) nonvenomous snake
Zzarayaq
nonvenomous snake
Assguetta (Cobra)

Imennoughen
Ameknass
Amssanghi, this is used when deadly weapons are involved.


Dernière édition par le Sam 29 Avr - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azwer



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Re: Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite   Ven 28 Avr - 9:11

Hello Ethry

My comments en gras souligne:

Les pierres-

A'hdhir,
alqaf,
El kef,
Amessliw,
Adghigh,
Assegriw,
Abelqodh,

Azruth, Azru, Thizra [b](quand c'est petit on utilise generalement le "th" du feminin pour dire "Thazrouth ou Tazrut pour les gens qui ne prononcent pas le "Th") Le A initial indique le singulier masculin. Corect me if not. [/b]
Afaraj, Ifarajan, Thifrarajin


Les serpents-

Azrem
Figher
Mighez

Thalafssa
Zzarayaq

Cullinaire-

Imennoughen = "plats Cuisines".

Chamaillades:

Imnoughen= chamailleries, bagarres,
Ameknass
Amssanghi this is used when deadly weapons are involved.


---------------


A propos Ethry, pourquoi ne pas prendre notre modeste contribution vers la rubrique appropriee pour ne pas trop chambouler l'organization du forum? Q'en pensez vous?

Tschuss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferhaouilaid



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Hors sujet mais ça concernant la transcription de Thachawith   Ven 21 Juil - 1:37

Azzoul ha Ethery AA
Ce n’est pas pour vous corriger mais pour aller vers certains détails concernant la transcription de quelques unités lexicales de notre chère langue qui souffre sous le harnais des occupants étrangers depuis 100 av./J.C. à ce jour.
Je sais aussi que par rapport au contexte, c’est hors sujet.

(Votre syntaxe)---------------------(Notre syntaxe)
(yiekhf)-------------------------------(Ikhef/Ikhfawen)
(eitt)----------------------------------(Thîtt/Thîttawin)
(iGhmess)----------------------------(Thighmest/Thighmas)
(emi)----------------------------------(Imi/Imawen)
(amejou)-----------------------------(Amejjou/Imejjan)
(aadiss)-------------------------------(Aàeddis/Iàeddisen)
(fouth)--------------------------------(Afoudh/Ifadden)
(thar)---------------------------------(Adhâr/Idhârren)
(etdohtahne)-------------------------(Adhâdh/Idhoudhân)
(enarfedh)----------------------------(Anirfêdh/Inirefdhên)
(amanadh) ---------------------------(Amannâdh/Imannadhên)
(Al'lli)----------------------------------(Alli/Alliwen)

REMARQUES :
--Le caractère (à) remplace ici le Epsilon du système de transcription Gréco-latin de Mouloud Màemmri (a_th yerhem rêbbi).
--L’accent circonflexe sur la voyelle marque l’emphase des consonnes en voisinage immédiat.
--Ichawiyen ignorent le préfixe (A) du masculin singulier de certains mots tel que :
Foudh
Dhâr
Dhâdh
Nirfêdh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethery



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite   Dim 23 Juil - 20:13

ferhaouilaid a écrit:
Azzoul ha Ethery AA
Ce n’est pas pour vous corriger mais pour aller vers certains détails concernant la transcription de quelques unités lexicales de notre chère langue qui souffre sous le harnais des occupants étrangers depuis 100 av./J.C. à ce jour.
Je sais aussi que par rapport au contexte, c’est hors sujet.

(Votre syntaxe)---------------------(Notre syntaxe)
(yiekhf)-------------------------------(Ikhef/Ikhfawen)
(eitt)----------------------------------(Thîtt/Thîttawin)
(iGhmess)----------------------------(Thighmest/Thighmas)
(emi)----------------------------------(Imi/Imawen)
(amejou)-----------------------------(Amejjou/Imejjan)
(aadiss)-------------------------------(Aàeddis/Iàeddisen)
(fouth)--------------------------------(Afoudh/Ifadden)
(thar)---------------------------------(Adhâr/Idhârren)
(etdohtahne)-------------------------(Adhâdh/Idhoudhân)
(enarfedh)----------------------------(Anirfêdh/Inirefdhên)
(amanadh) ---------------------------(Amannâdh/Imannadhên)
(Al'lli)----------------------------------(Alli/Alliwen)

REMARQUES :
--Le caractère (à) remplace ici le Epsilon du système de transcription Gréco-latin de Mouloud Màemmri (a_th yerhem rêbbi).
--L’accent circonflexe sur la voyelle marque l’emphase des consonnes en voisinage immédiat.
--Ichawiyen ignorent le préfixe (A) du masculin singulier de certains mots tel que :
Foudh
Dhâr
Dhâdh
Nirfêdh


Azul a miss n'tmourth
Vous pouvez me corrigez tant que vous voulez ,je n'ai ni le monopole, ni la pretention de de connaitre parfaitement notre langue (mais assez pour justifier ma fierete) La dessus, je reconnais votre maitrise qui est bien superieure a la mienne et vous demande humblement de me compter parmi vos eleves. Votre poste m'a tellement fait plaisir que mon orgeuil d'etre chawi (berbere) a pris un elan sans mesure. Sur ce site je reconnais egallement les capacites de Mr Azwer dont la maitrise est incontestable.
Monsieur, au nom des miens ,ceux qui partagent le desir adrent de promouvoir notre identite a travers l'enrichissement de notre langue je vous exprime ma gratitude infinie.
Si je peux me permettre une suggestion ,pourriez vous ouvrir un poste dedie speciallement aux sujets de la langue ou vous repondiez aux questions de forumistes desireux d'apprendre notre langue?
fairiez vous le meme poste sur un autre site chawi example Khenchela .info puisqu'il n'a pas de conflit d'interet?
Avec ma gratitude
Ethery A A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nitchmassyl

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 50
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite   Jeu 21 Sep - 18:31

Bravo à vous tous de vous consacrez à rechercher chaque mots de nôtre langue ancestrale pour la faire revivre qui sais à 100% . C'est exactement comme vous le faite que nous y arriverons un jour. Pour être plus complet il faudrait tout de même la bande son, à moins que soit déjà fait .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djemaa



Nombre de messages : 831
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: la nouvelle république   Lun 25 Sep - 16:01

Ouled Rechache (Khenchela)
«Dénouement de la crise à l’APC»
e malentendu qui a failli plonger la commune de Ouled Rechache dans le statu quo, après le retrait de confiance au P/APC actuel par intérim, après la démission de ses deux prédécesseurs, dont un a été mis en congé forcé — a été finalement réglé suite à l’intervention de M. Rahmani Lazhar, le P/APC de Ouled Rechache qui, animé d’une grande sagesse, a apaisé la colère de ses collaborateurs, estimant être prêt à renouer avec les activités de l’APC pour le bien-être de la population d’autant que la commune va connaître un changement et un développement avec à l’horizon, l’inscription de projets dans le cadre des plans quinquennal 2006-2009 et des Hauts-Plateaux, et saisir l’opportunité de gérer les intérêts de la population de cette commune où l’esprit tribal domine plus que les lois de la République.
Ce qui explique clairement le fait qu’aucun maire n’a réussi à arriver au terme de son mandat dans la commune de Ouled Rechache où les retraits de confiance sont devenus monnaie courante. Le dernier en date a été formulé par un ex-P/APC et trois autres élus qui étaient suspendus suite à des poursuites judiciaires engagées contre eux. Ce retrait de confiance a été catégoriquement rejeté par le premier magistrat de la wilaya —une décision somme toute empreinte de sagesse — puisque il s’est avéré par la suite que les arguments fournis à travers des documents et autres étaient infondés, notamment ceux relatifs à la prise de décision de manière unilatérale, sans concertation et sans l’implication des autres membres du conseil exécutif et la marginalisation prémiditée imposée par le P/APC, car les registres de délibérations et les PV de réunion qui se tiennent régulièrement disent tout simplement le contraire. Enfin, il est tout juste bon de dire que pour l’intérêt de la paisible population de Ouled Rechache, déjà accablée par tous les maux à commencer par le spectre du chômage, les responsables de l’APC sont appelés à faire en sorte que la stabilité règne et doivent se préparer à tous les niveaux pour réussir à sortir la commune de l’isolement et la pauvreté dans lesquels elle vit, d’autant que le programme des Hauts-Plateaux s’inscrit dans ce sens.
Younes Walid
25-09-2006


le pouvoir colonial l'a fait, certains planqués qui se préparaient à gouverner ont continué et ce journaleux y ajoute une couche : il n'y a que dans les Aurès que le "tribalisme" a existé, existe et existera partout ailleurs ce sont des CITOYENS (nes) qui ont combattu l'armée coloniale, diriger le pays après 1962 et mis en place des PARTIS DEMOCRATIQUES TELS LES ARCHS QUI SONT COMME CHACUN LE SAIT DES LIEUX DEMOCRATIQUES la presse algérienne et étrangére l'assurent! ! !
lorsqu'une république bananiére est gérée comme un porte-monnaie personnel par un revanchard cela aboutit à la misére matérielle, morale et intellectuelle des habitants, à la dislocation de la Nation, de son Etat et des ses institutions ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Out of Algeria wahabisme ténébreux de l'Arabie maudite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au revoir Monsieur.
» Petite descente des Alpes
» Les spadassins d'Altamira
» Escapade solitaire (PV Charme ténèbreux)
» Les gueules cassées [Danny & Pilli]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord :: Actualité & Politique :: Débats & analyses-
Sauter vers: