Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord

Les Aurès : culture, débats et actualités
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le jeune indépendant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djemaa



Nombre de messages : 831
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: le jeune indépendant   Mer 3 Mai - 18:47

QUI A DIT QUE BOUTEF NE SAVAIT PAS REMERCIER SES COUSINS QUI L'ONT PLANQUE ALORS QUE LEURS SERVITEURS METTAIENT LE PAYS ET LE PEUPLE SOUS LEURS COUPES ET LE SAUVEUR BOUTEF EST VENU NOUS VENDRE :
Un nouvel établissement sera agréé à la fin du mois de mai

Les Emirats arabes investissent le secteur bancaire algérien

par Safia Berkouk
Le secteur bancaire s’apprête à accueillir une nouvelle banque étrangère qui sera constituée exclusivement de capitaux émiriens et qui devrait obtenir son agrément à la fin de ce mois. C’est le ministre des Finances, M. Mourad Medelci, qui l’a révélé en marge des travaux de la 4e session de la commission mixte algéro-émirienne, qui s’est ouverte hier à la résidence El-Mithaq, en présence de la ministre de l’Economie émirienne, Mme Loubna El-Kacimi.

La création de cette nouvelle banque commerciale est un projet d’un vaste programme de coopération qui est en train d’être développé entre les deux pays et qui sera concrétisé par la réalisation de plusieurs autres projets dans des secteurs aussi différents que les services, la pétrochimie et l’immobilier, entre autres.

L’objectif étant de renforcer le partenariat économique, commercial et technique entre l’Algérie et les Emirats arabes unis (EAU), car de l’avis des responsables des deux pays, les échanges bilatéraux qui sont évalués autour de 760 millions de dollars restent en deçà des potentialités.

Dans ce cadre, la visite de Mme El-Kacimi, accompagnée d’une quarantaine d’hommes d’affaires de son pays, tend justement à inverser cette tendance, en explorant les opportunités d’affaires qui existent de part et d’autre et en essayant de lever les obstacles à leur développement.

D’ailleurs, dans son discours, la ministre émirienne a estimé qu’il y a un vaste champ de coopération à exploiter, citant notamment le domaine du transport maritime, la lutte contre la désertification, le dessalement d’eau de mer, l’agriculture, les marchés financiers ou encore l’éducation.

Dans son discours, Mme El-Kacimi a laissé entendre que le retard accusé dans l’adhésion de l’Algérie à la Grande zone arabe de libre échange (GZALE) constitue un des obstacles au développement des relations économiques entre les deux pays.

D’où son invitation adressée à l’Algérie pour «finaliser les procédures d’adhésion à la GZALE». En guise de réponse à cet appel, M. Medelci a soutenu que l’Algérie «essaie depuis deux ans de se joindre à la zone, mais qu’elle n’a pas encore rencontré de compréhension de la part des pays de la Ligue arabe».

C’est plus précisément l’obligation faite à tout membre de la GZALE d’appliquer un tarif douanier zéro qui gêne l’Algérie. «Nous ne pouvons pas ramener le tarif douanier à zéro d’un seul coup, mais nous souhaiterions le faire en plusieurs phases», a déclaré le ministre qui a toutefois semblé optimiste quant à l’aboutissement de ce processus à la faveur de la présidence émirienne du conseil économique et social de la Ligue arabe auprès duquel l’Algérie va tenter d’expliquer sa position.


Plusieurs projets en voie de concrétisation
En attendant, l’Algérie et les EAU entendent donner un second souffle à leur coopération. Plusieurs projets sont d’ailleurs en voie de concrétisation, selon M. Medelci, et ce, dans le domaine de l’immobilier à travers la promotion immobilière, la création de ville intelligente de type Sidi Abdellah et celle de centres d’affaires ou encore de zones hôtelières.

Dans le domaine de l’industrie, il est question d’investissement dans le secteur du médicament et de la pétrochimie (ammoniaque, aromatique), mais également dans le ciment et l’agroalimentaire. Des investissements sont également prévus dans les assurances, les sociétés de capital risque, le transport maritime, ainsi que dans les marchés financiers à travers la signature aujourd’hui d’un accord de coopération entre la COSOB et son homologue émirienne.

Présidant le forum des hommes d’affaires des deux pays, le ministre chargé de la Participation et de la Promotion des investissements, M. Abdelhamid Temmar, n’a pas manqué d’inviter les investisseurs émiriens a venir profiter des opportunités d’affaires qu’offre l’Algérie, qui affiche de bons indicateurs économiques avec notamment «des réserves de change de plus de 60 milliards de dollars», et ce, soit à travers des investissements directs ou bien une implication dans le programme national de privatisation.

Pour sa part, Mme El-Kacimi a également mis en valeur les atouts de son pays, soulignant que malgré ses ressources pétrolières, le secteur des hydrocarbures ne contribue qu’à hauteur de 33 % dans le PIB qui a atteint 131,8 milliards de dollars en 2005, avec un revenu de 30 400 dollars par habitant.

Par ailleurs, les investissements dans ce pays ont atteint 28,3 milliards de dollars dont 47 % d’investissements privés. Les EAU offrent des opportunités d’investissement dans différents secteurs, a-t-elle ajouté, comme la pétrochimie, l’agroalimentaire, l’industrie navale ou encore le tourisme dont le marché est estimé à plus de 26 milliards de dollars en 2006 et à 46,5 milliards de dollars dans dix ans.

La visite de Mme El-Kacimi en Algérie s’achève aujourd’hui par la signature attendue d’accords de coopération et l’annonce de la création d’un conseil d’affaires algéro-émirien. S. B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le jeune indépendant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mandat kont Aristide - No DYOL to talk!
» [14 CAEN][27/28 mars 2010][Apo] La bataille de Corvus Bridge
» FdP gratuit sur un site bien connu jusqu'au 31/05
» Nains 500 points
» [PV] Le cerveau et les muscles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord :: Economie :: Industrie / Commerce-
Sauter vers: