Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord

Les Aurès : culture, débats et actualités
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djemaa



Nombre de messages : 831
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: Liberté   Lun 6 Nov - 15:33

L’Algérie profonde (Lundi 06 Novembre 2006)

tapis des nememcha
Un label à protéger de la contrefaçon

Par : Rédaction de Liberte
Le secteur de l’industrie artisanale de la wilaya de Tébessa se renforcera prochainement d’un projet de centre régional exceptionnel pour sauvegarder les tapis des Nememcha de la contrefaçon et de la commercialisation frauduleuse effectuées par des cambistes et leurs acolytes qui sont de l’autre côté de la frontière algéro-tunisienne, ce qui a été confirmé par des sources dignes de foi. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme destiné au développement des Hauts-Plateaux.
Selon la même source, le terrain choisi pour ce projet se situe aux alentours de l’aéroport Cheikh-Larbi-Tebessi, dont les travaux s’achèveront avant la fin de l’exercice 2007. Le ministère de tutelle a déjà tracé des objectifs à court et à long termes pour lutter contre la spéculation qui gangrène tout le patrimoine artisanal de la région, surtout la tapisserie qui a connu un délaissement très sensible.
Ce projet de grande envergure vise la récupération de ce patrimoine artisanal. Il est question du lancement d’un label, opération matérialisée par l’estampillage appliqué, une marque garantie par l’État en guise de reconnaissance de la qualité et de l’authenticité. Une façon d’éradiquer l’influence des “mains sales” qui s’étendent pour déformer son charme et violer sa virginité. L’apposition d’estampillage sur le tapis des Nememcha lui permettra de reconquérir un marché “historiquement acquis”. Cependant, si on se réfère au passé récent, le tapis des Nememcha se vendait localement et s’exportait régulièrement vers différentes destinations, à savoir la France, la Suisse, la Hollande, les États-Unis, le Canada et le Japon. Son label de qualité dépasse largement celui des tapis de Babylone, de Cappadoce ou d’Iran. La même source ajoute que le centre régional disposera de plusieurs stands d’exposition qui permettront aux 1 077 artisans des wilayas de Tébessa et Khenchela d’exposer leurs produits destinés à la vente.

M. A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Liberté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord :: Us & coutumes :: Traditions et usages culinaires, vestimentaires, etc.-
Sauter vers: