Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord

Les Aurès : culture, débats et actualités
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 lazzhar HAGUARR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zalatoo
Invité



MessageSujet: lazzhar HAGUARR   Mer 27 Déc - 15:23

djemaa je ne comprend pas pour quoi tu met des articles sous d autres qui n on aucune relation avec pour lezhar hakkar est ce par ce que il est de khenchela ??? ce que je sais et certain sur ce monsieur qu il na rien d un chaouis digne ou AMAZIGH SURTOUT il est quand ca lui plait (opportuniste) les artistes auréssien le nome d ailleurs LAZHAR HAGGUARRE (meprisant) envers les artistes peintres qui peint mieux que lui et surtout sur les aurés




Lazhar Hakkar expose à la galerie L. B.

Entre mythe et réalité

par Belkacem Rouache
Lazhar Hakkar, qui expose à la galerie L. B., est connu à travers le territoire national et à l’étranger pour son dynamisme et sa contribution à l’art, par ses créations à chaque fois renouvelées. Mais, cette fois-ci, Lazhar est venu avec une autre idée pertinente, celle de créer une galerie d’art.

Une idée qu’il partage avec Lynda Benlatrèche. Créer une galerie d’art permettra sans doute à tous les artistes d’exposer leurs œuvres et de se faire connaître. Par cette initiative louable, il encouragera les artistes, nombreux en Algérie, en leur offrant l’occasion d’élargir leur public.

Dans les œuvres de Lazhar Hakkar, on retrouvera l’être au premier plan, dans une technique originale mêlant peinture et dessin. C’est ce qui a attiré l’attention des critiques et des galeristes. En effet, l’artiste questionne la frontière fascinante, source de tant de réflexions esthétiques, entre l’absence et la présence, entre l’invisible et le visible.

L’artiste a une préférence pour les formes ouvertes et la participation du public crée des corps en mouvement, dont l’expressivité oscille entre apparition et disparition, beauté et douleur. Lazhar transforme le langage en une image déstructurée et perturbante.

Dans les deux cas, l’acte de peindre est dénué d’artifice pour engager un regard critique. Son œuvre incarne sans concession une pureté instinctive. Un monde de sagesse, empreint d’une innocence vagabonde, se confie à des soupirs immortels.

L’essence paradisiaque draine avec elle des couleurs exaltantes. Ainsi, l’ivresse s’engouffre au cœur de ces légendes divines. Brusquement, la douceur des visages vierges de tout chaos ébranle le tumulte du présent. Les paysages se gorgent d’une sensualité mythique et les légendes se souviennent...

Le bleu du ciel est pur où qu’il soit, raisonnant dans l’air verdoyant d’un écho mystique. La candeur s’étreint en un message de paix ; glorieuse, elle rafle toutes les latitudes. Il n’y a pas de masque ; la générosité exacerbée reste intacte.

L’âme, impudique, se révèle complice de la fièvre des couleurs, s’évanouissant car rassasiée de mondes apaisés. Il y a peu de temps, nous avons eu l’occasion de voir des œuvres de Lazhar Hakkar dans une exposition au Musée national des beaux-arts, où il s’était inspirée de Hyzia, un long poème écrit par Benguitoune et chanté par plusieurs artistes.

Une femme, demeurée un mythe qui a inspiré nombre de poètes. «Je raconte l’histoire d’une Hyzia dont le drame n’aurait pas interrompu la vie, une femme qui vivait aujourd’hui, en parole avec la modernité.» Lazhar Hakkar a donc toujours cette envie de faire confondre le mythe et la réalité dans ses œuvres.

B. R.

http://www.jeune-independant.com/display.php?articleId=28212


HIZIYYA DES BENOU HILLAL !
on est toujour des bons serviteurs pour ceux qui nous détruits
Revenir en haut Aller en bas
chaoui-2008



Nombre de messages : 1
Age : 36
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: lazzhar HAGUARR   Jeu 22 Mai - 2:07

Ce forum des aures est un espace ou on fait comprendre aux autres ce qu'est la culture tachaouith,non pas un espace ou pourraient fleurir des idees negatives envers nos artistes,surtout par des opportunistes qui ne sont meme pas d'origine tachaouith.domage qu'on puisse sentir tant de mepris envers un artist qui est aprecié au niveau national et international,et qui a cotoyé de grands artists tel qu'ahmed isyakhem pour le quel on vas faire un omage dans son village natal nomé"Taboudoucht";a Azzeffoune,w.Tizi Ouzou.l'artiste ne fait qu'encourager les jeunes artists et les pousse a travailler et dénonce la presence de parazites dans le domaine de l'art en algerie qui pozent des entraves a l'evolution de l'art contemporain dans notre pays,et qui veulent enterrer notre patrimoine.alors ne soyons pas faible,mettons en valeur nos artists est leurs produits sans avoir d'esprit regionaliste ni avoir recours a des positions marginalistes qui ne font que nuire a notyre chere pays.Merci bcp monsieur,pere,et frere lazhar hakkar pour tout ce que vous faites avec tant de courage et d'amour pour notre culture Algerienne-tachawith,et sans avoir peur de montrer votre position envers les gens qui n'ont aucun rapport avec lart et qui n'ont meme pas le courage de t'affronter en face,et qui ne fondent leur paroles sur des raisons et des convictions inconnues dont ils n'ont meme pas le courage de parler pour appuier ce qu'ils repprochent a nos artists et aux Algeriens.Si nous, ne nous détruisons pas nous meme personne ne pourra nous detruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djemaa



Nombre de messages : 831
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: Re: lazzhar HAGUARR   Mar 3 Juin - 19:21

Puisque j'ai été interrogée je sors de mon silence volontaire afin de répondre à l'ami qui d'après sa question me taxe de "tribaliste ou de villageoise voire de défense de sa mosquée comme certains disent de son clocher". C'est, soit de la provocation amicale soit du mépris pour mon discernement, mon âge peut faire croire à l'arrivée de l'Alzheimer heureusement il n'y a rien de tout cela.
Ma conception de la culture est très large elle ne se limite pas, comme certaines et certains, aux dessins des tapis ancestraux aussi superbes soient-ils, ni aux poteries "made in tourisme", l'âme d'une personne s'exprime selon sa personnalité. Lorsqu'un film est soi-disant fait dans les Aurès et qu'il aboutit à un travail de photocopie déchirée, avec des manipulations derrière de gens qui sont les premiers à taper et à frapper sur les "chaouis" je ne me gêne pas pour le dire en public à son auteur auxquels pourtant me lient des liens familliaux. Alors me prêter "une défense de clocher" c'est mal me connaître.
D'ailleurs je me suis retirée de ces lieux car je subissais ce que papa m'enseignait d'éviter "si tu ne veux pas que les poules te picorent ne te mélange pas au son" (alimentaire) pas celui du chant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lazzhar HAGUARR   

Revenir en haut Aller en bas
 
lazzhar HAGUARR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurès-Ichawiyen Imazighen -Afrique du Nord :: Culture auréssienne :: Evenements culturels-
Sauter vers: